[Thaïlande Dictature] Ratification des conventions de base de l’OIT

Les syndicats recherchent la ratification des conventions de base de l’OIT en Thaïlande

Sous la direction de l’affilié de la FIOM, TEAM, les syndicats ont rencontré le ministre thaïlandais des Affaires étrangères dans le cadre de la campagne syndicale de ratification en Thaïlande des deux conventions de base 87 et 98 de l’OIT.

Des membres de la confédération thaïlandaise des travailleurs des appareils électriques, de l’électronique, de l’automobile et de la métallurgie (TEAM) affiliée à la FIOM ont rencontré le ministre thaïlandais des Affaires étrangères, Kasit Piromya, pour discuter de la ratification des conventions 87 et 98 de l’OIT.

La réunion a eu lieu à la demande du groupe syndical de réflexion, présidé par Chalee Loysoong, président de TEAM, pour la ratification de deux conventions de l’OIT, la convention 87 sur la liberté syndicale et la protection du droit syndical, et la convention 98 sur le droit d’organisation et de négociation collective.

Selon la législation nationale, avant la signature d’un traité étranger ou d’une convention internationale par le roi de Thaïlande, le conseil des ministres doit être convoqué en audience publique afin de pouvoir donner son avis à l’assemblée nationale, qui se prononce ensuite par vote sur la ratification. Dans le cadre d’une campagne syndicale au niveau national pour la ratification des conventions de base de l’OIT, les dirigeants de TEAM ont demandé à avoir des entretiens avec tous les ministres responsables.

La Thaïlande est l’un des membres fondateurs de l’OIT. En dépit de ce statut, le pays n’a toujours pas ratifié les deux conventions 87 et 98 de l’OIT qui sont d’une importance fondamentale. Il y a dans le pays environ 1.300 syndicats enregistrés et 12 centrales syndicales nationales qui syndiquent moins de 3 pour cent de la main-d’œuvre en Thaïlande.

Un séminaire organisé par la FIOM il y a deux ans à l’intention de son affilié thaïlandais TEAM avait lancé l’idée de faire pression pour obtenir la ratification des conventions de base de l’OIT. Découlant de cette idée et en liaison avec la campagne mondiale de la FIOM contre l’emploi précaire, TEAM a lancé une campagne en faveur de la ratification de ces deux conventions de l’OIT.

La campagne s’est vite accélérée et a reçu le soutien d’une coalition de syndicats sous la bannière du comité thaïlandais de solidarité syndicale. Pour tout renseignement complémentaire sur le combat mené par TEAM contre l’emploi précaire et sur la situation en Thaïlande, lire le rapport de la FIOM publié dans le magazine Metal World.

Ratification des conventions de base de l’OIT – Thaïlande information et démocratie.

Cet article, publié dans Asie, Justice & Droits de l'Homme, Militance, Mondialisation, Observatoire des Dictatures, Politique, Syndicalisme, Thaïlande, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s