[France – Multinationales] L’UFC dénonce des facturations « fantaisistes et surévaluées » de gaz et d’électricité

L’UFC dénonce des facturations « fantaisistes et surévaluées » de gaz et d’électricité

Vue de deux brûleurs d'une cuisinière à gaz en activité le 22 juin 2010 à Strasbourg
Vue de deux brûleurs d’une cuisinière à…

France 26/08/2010 14:20

L’association de consommateurs UFC-Que Choisir a dénoncé jeudi les facturations de plus en plus « fantaisistes » et « surévaluées » dont seraient victimes les consommateurs d’énergie, et de gaz en particulier, depuis l’ouverture du marché à la concurrence.

« Depuis la libéralisation du marché de l’énergie en juillet 2007, on a une montée du nombre de litiges », a déclaré à l’AFP Alain Bazot, président de l’association.

L’UFC-Que Choisir reçoit 20.000 réclamations par an concernant le secteur de l’énergie (soit 20% du total), ce qui constitue le 2e poste après la téléphonie et internet, selon M. Bazot.

« Avant la libéralisation, c’était un secteur où le consommateur était bien traité, il n’y avait pas de pratiques commerciales contestables », a-t-il souligné.

« Aujourd’hui, il y a des facturations complètement fantaisistes et toujours surévaluées », a dénoncé M. Bazot. « C’est vraiment patent chez GDF Suez mais ça monte en puissance chez EDF ».

En outre, « les services clients sont complètement inadaptés aux dysfonctionnements », a-t-il ajouté.

En 2009, 41% des réclamations de consommateurs reçues par le médiateur de l’énergie concernaient GDF Suez (qui compte un peu plus 10 millions de clients particuliers), 35% concernaient EDF (qui en compte 28,5 millions), 12% visaient Direct Energie (600.000 clients particuliers et entreprises) et 6% Poweo (300.000 clients particuliers).

Autorité indépendante, le médiateur national de l’énergie est chargé de régler les conflits entre les consommateurs et leur fournisseur d’énergie.

Interrogé par l’AFP, GDF Suez a démenti « gonfler les factures de ses clients », comme l’écrit Le Parisien de jeudi.

« Entre deux relevés de compteurs par des techniciens, nous procédons à des estimations de facture en fonction de la consommation de l’année précédente, corrigée des conditions météorologiques », a assuré un porte-parole.

« Dans 75% des cas, nous sous-estimons la consommation du client et donc le montant de la facture », a-t-il affirmé.

« Et les consommateurs qui le souhaitent peuvent effectuer eux-mêmes le relevé de leur consommation et nous l’envoyer par internet », a-t-il ajouté.

L’UFC dénonce des facturations « fantaisistes et surévaluées » de gaz et d’électricité – Actualités France sur Voila Actu.

Cet article, publié dans Activisme & Dissidence, Ecologie, Energies & technologies, France, Militance, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s