[NTIC – Réseaux sociaux ] Russie – L’aventure Chatroulette, inventée par un jeune de 17 ans

Étape supérieure du chat ou moyen de communication complètement dispensable, Chatroulette remue la (jeune) communauté web, accouche d’ersatz et se taille une petite part de buzz.

techyou+chatroulette+camL’être humain adore communiquer. Écriture cunéiforme, langage parlé, signaux de fumée, missive, morse, téléphone, SMS, courriel, messagerie instantanée (type MSN ou GTalk)… Tant de moyens d’échanges. Serait-on arrivé au bout des possibilités ? Non, car voici Chatroulette. Un concept finalement assez simple et potentiellement pertinent (humainement) : un chat vidéo (via webcams), complètement aléatoire dans le choix de l’interlocuteur. Le logiciel choisi un utilisateur au hasard, sur la planète et c’est parti pour la discussion.

La rencontre ne vous plait pas, un clic sur « Next » (ou « Suivant », selon les versions) vous connecte sur un autre utilisateur. Les conversations à plusieurs sont également de la partie !

En termes de relations humaines, les perspectives sont loin d’être inintéressantes sur le papier, n’est-ce pas ? Et maintenant, la pratique : se connecter sur Chatroulette, c’est avant tout avoir de grandes chances de tomber sur des exhibitionnistes de tout poil. Complètement libre, Chatroulette est un grand panier dans lequel se retrouvent, en plus d’utilisateurs normaux, les allumés de tout genre, souvent les pires. Bien entendu, ce n’est pas que ça et les ados y trouvent un formidable moyen de communiquer avec n’importe qui sans tabou. Une communication à usage unique, une communication fast-food.

A l’origine, il y a Andrey

techyou+chatroulette+andreyChatroulette, un service pensé pour les ados, par un ado. Andrey Ternovskiy, 17 ans, russe et malin s’est mis en tête fin 2009 de créer un moyen de communication différent, sur la base du chat. Une « expérience » différente. Pas vraiment fan des études, il met au point Chatroulette pendant sa dernière année de lycée, qu’il ne mène pas à son terme, trop absorbé par son nouveau bébé. Chatroulette ? Un chat internet fondé sur le principe de la roulette russe. Voilà pour l’étymologie. Dans sa petite chambre de Moscou, Andrey ouvre les vannes en novembre 2009 et héberge sur son propre serveur, ce Chatroulette qui prend de l’ampleur. Pour gagner de la bande passante, les connexions se font brute de décoffrage.

Ainsi, les adresses IP de tous les utilisateurs sont-elles complètement publiques. Assez anecdotique au départ, Chatroulette prend son envol à mesure que les médias, surtout américains (dont le New York Times), s’emparent du sujet. A noter que les plus gros utilisateurs de Chatroulette sont américains et français…

Peu à peu, les utilisateurs, ce qui convient au souhait premier de Ternovskiy, s’approprient le site :

Des dizaines de milliers d’internautes se connectent et logiquement, à cause d’un montage technique « à la soviet’ », le service s’écroule fréquemment. Andrey Ternovskiy passe alors à la vitesse supérieure à la fin du premier trimestre 2010 et héberge Chatroulette sur plusieurs serveurs professionnels délocalisés. Le tout sur ses maigres deniers, l’application rapportant peu ou pas du tout d’argent.

Duplications et polémiques

techyou+chatroulette+south+parkVictime de son succès (ou ramdam, plutôt), Chatroulette est vite copié. On trouve aujourd’hui des services similaires aux doux noms de BazooCam, RoomRoulette ou CamRoulette. Les principes sont les mêmes : possibilité de chater en vidéo tout en laissant des commentaires écrits sur une partie de la page.

La série South Park, toujours en recherche de sujet de société à singer et moquer, n’a pas eu beaucoup d’efforts à faire pour épingler Chatroulette, lors de sa dernière saison, dans l’épisode You Have 0 Friends (en grande partie centré sur la néo-dictature de Facebook sur la vraie vie sociale). On y voit Cartman, l’un des personnages principaux, tenter de trouver un partenaire de discussion sans succès, tous les interlocuteurs n’étant prêts qu’à montrer ce que l’on ne montre pas en public…

A peine exagérée, cette séquence pointe du doigt l’expérience récurrente de tout utilisateur de Chatroulette ou autres services similaires. Et pour se donner une idée du nombre de « parasites », souvent bien plus âgés que les utilisateurs cibles, présents sur ces vidéoconversations libres, il suffit de faire un tour sur la carte mondiale de Chatroulette Map, une carte du monde Google Map utilisant les adresses IP pour repérer tous les utilisateurs (puisque les adresses sont divulguées). Pour chaque utilisateur, une capture de la webcam est associée. Je vous laisse savourer…

Un outil de promotion en devenir ?

Phénomène du net, Chatroulette et ses ersatz le sont à n’en pas douter. Et comme le soufflait le jeune Andrey à 20minutes.fr, il faut « essayer d’imaginer une manière plus cool d’utiliser ce site« . Fenêtre grande ouverte et sans filtre, Chatroulette a déjà trouvé quelques usages innovants, tous dans le secteur de la promotion. Films, associations, sites web ou artistes tentent de faire du ramdam de façon innovante. Ben Folds, petit génie du piano cartonnant Outre-Atlantique a récemment improvisé une partie de son concert en fonction des interlocuteurs Chatroulette défilant sur un écran, sur scène :

Remarquée également sur les canaux français, une campagne de Ni Putes ni Soumises, où les utilisateurs pouvaient assister, impuissants, à des violences faites en direct à une utilisatrice (supposée), de Chatroulette :

Choc visuel garanti, tout comme le dernier coup en date, des producteurs du film Le dernier Exorcisme, où les internautes pensent assister à un effeuillage de plus d’une jeune fille peu farouche, avant que celle-ci ne soit possédée, sous les regards terrorisés des Chatrouleurs.

Est-ce que le concept de Chatroulette a de l’avenir ? Difficile à prévoir d’autant que la réputation de porte ouverte à l’exhibitionnisme lui colle à la peau. Depuis peu, le Chatroulette d’Andrey est fermé, tout comme l’application iPhone qui en découle, la page annonçant que la « phase 1″ est terminée. Le jeune russe réfléchirait à de nouvelles implémentations innovantes, un moyen de monétiser le site et peut-être un contrôle plus strict du contenu. Pendant ce temps, BazooCam ou CamRoulette persistent dans la mise en relation vidéo aléatoire.

Lisa Terzy

<!–

  • flickr
  • delicious
  • Y! vidéo
  • –>

    L’aventure Chatroulette – Tech’ You!.

    Cet article, publié dans France, Humour, Logiciels Libres, Pays de l'Est, Réseaux sociaux & Web 2.0, Séries TV, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

    5 commentaires pour [NTIC – Réseaux sociaux ] Russie – L’aventure Chatroulette, inventée par un jeune de 17 ans

    1. Chatroulette dit :

      Bien le bonjour d’un « ersatz » de chatroulette qui fait le buzz en France : alors que le site officiel international a fermé ses portes depuis une semaine… à suivre

    2. Chatroulette dit :

      Merci pour cet article très enrichissant 😉

    3. C’est un concept relativement bien pensé, mais monté sans infrastructures assez solides pour supporter la charge nécessaire à l’utilisation d’un tel site, qui traite énormément de requêtes simultanément. De par nos contrées, il se trouve également des s et modérés afin de ne pas se retrouver à voir des parties… non autorisées.

    4. C’est un concept relativement bien pensé, mais monté sans infrastructures assez solides pour supporter la charge nécessaire à l’utilisation d’un tel site, qui traite énormément de requêtes simultanément. De par nos contrées, il se trouve également des chatroulette français gratuit et modérés afin de ne pas se retrouver à voir des parties… non autorisées.

    5. silvy dit :

      Drôle ce phénomène internet de chat et roulette: http://www.roulette-chat.fr , le chat autrement lol 🙂
      Slt

    Répondre

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

    Photo Google

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

    Connexion à %s

    %d blogueurs aiment cette page :