[Jeunesse Précarité] Des précaires de plus en plus vieux… – Yannick Comenge sur LePost.fr

//

Des précaires de plus en plus vieux…

Avatar
le 29/08/2010 à 18:58, vu 1156 fois, 1 nombre de réactions
Info non vérifiée par la rédaction du Post.

//

Il y a de plus en plus de Bac+5 en période de précarité longue voire détruit par le dumping social que représente les stages dont profitent les entreprises. Lorsqu’on regarde les chiffres de Génération Précaire on constate que bon nombre d’emploi sont pris par des stagiaires renouvelés sans arret. Cela touche autant les petites entreprises que les grandes. Aussi on peut comprendre qu’il y aie des ingénieurs qui soient au chomage pendant des longues périodes. On dit meme que des Normaliens et Polytechniciens ne trouvent pas facilement de possibilité comme dans le temps.

Au dela de cela, il y a aussi une crise chez les jeunes chercheurs, soit les Bac+8. Malgré des theses de 3 ou 4 ans d’expérience à la paillasse, l’Etat ne leur donne pas d’équivalent à des années de salariés aussi, ils se retrouvent souvent en bout de these sans ressources… cela les unités INSERM, CNRS et autres ne communiquent pas la dessus. On voit meme des jeunes postdoctorante etre mises au placard pour cause de maternité… et ensuite l’engrenage est là… la discrimination parce qu’on a pas fait le diplome idéal par rapport ua marché. Ainsi on arguera au généticien qu’il n’a pas fait d’immunologie… pourtant dans le cursus on a fait tout un corps de connaissance concernant ces savoirs spécifiques.

Au dela de toutes ces considérations, je mentionnerai la généralisation du chomage de longue durée chez les bac+5 et aussi les Bac+8. Le gouvernement ne fait rien contre cela hormis des mesurettes assez bancales. On verra Pecresse communiquer sur deux trois gars fléchés soit disant brillants qui toucheront des « grants » mirifiques mais on n’entendra pas parler des projets parfois pertinents qu’on arrete de maniere stupide… Par contre, alors que les jeunes chercheurs et jeunes Masters galèrent, je crois qu’il y a des gens confirmés qui abusent. Il s’agit particulièrement des méthodes des personnes impliquées dans l’affaire Bettencourts. On crée des associations écrans ou des fondations pour aller puiser de l’argent du vieille femme de 87 ans… cette idée là est visiblement née dans l’esprit de Brucker et Katlama… c’est démonstratif de la cassure éthique entre des jeunes qui démarrent avec des précarités vécues sur la durée et des mandarins qui oublient des limites de bases.

Les précaires ainsi de plus en plus vieux finissent par répondre à ces injustices et le faire savoir. Un témoignage éclairant peut vous permettre de comprendre ces destinées modernes et décomplexées:

http://www.rue89.com/2009/02/17/harcelement-precarite-et-solitude-les-affres-dun-chercheur

Ainsi, vous pouvez constater que le témoignage de ce chomeur de 10 années peut se approcher du vécu de beaucoup de jeunes chercheurs qui sont visiblement tous exclus de l’argent facile… surement par manque d’Etat et d’Ethique.

Des précaires de plus en plus vieux… – Yannick Comenge sur LePost.fr.

Cet article, publié dans Militance, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s