[Culture – Patrimoine] Un trésor découvert dans un appartement parisien inoccupé depuis plus de 70 ans – OrSériE

Le temps s’était arrêté depuis l’entre-deux-guerres dans cet appartement de 140 m2 du 9ème arrondissement. Un chef d’œuvre y était accroché au salon : le « Portrait de Madame de Florian », une huile sur toile de Giovanni Boldini. Le tableau a été adjugé frais compris à 2.108.000 euros le 28 septembre dernier, lors de la vente de tableaux, mobilier et objets d’art de la société des ventes volontaires de Choppin de Janvry & Associés.

Un trésor découvert dans un appartement parisien inoccupé depuis plus de 70 ansCette extraordinaire découverte s’est produite en juin dernier dans la capitale. La porte d’un appartement oublié depuis des dizaines d’années a été ouverte par un commissaire-priseur du nom d’Olivier Choppin-Janvry. Il devait procéder à un inventaire. Il pensa, non sans raison, pénétrer dans le château de la Belle au bois dormant, où le temps s’est figé en 1900. L’officier ministériel a alors eu la sensation d’explorer pour la première fois l’épave du Titanic par 3800 mètres de profondeur. Dans ce décor recouvert d’une épaisse couche de poussière, ses attentes les plus folles furent dépassées : Il y trouva, accroché dans le salon, un chef d’œuvre du peintre Giovanni Boldini (1842-1931). Très en vogue au XIXème siècle, ce peintre italien était un portraitiste très apprécié à Paris.

Personne n’a donc été surpris de voir cette toile adjugée tout récemment à Paris pour un prix record de 2,1 millions d’euros. L’appartement en question, situé dans un immeuble sur cour non loin de l’Eglise de la Trinité, fait 140 mètres carrés. Il comporte des plafonds à caissons, et la cuisine est équipée d’une immense cuisinière à bois surmontée de sa hotte et d’un évier en pierre. Rien, absolument rien, n’avait bougé dans cet appartement depuis le début du siècle dernier. Et pour cause, la dernière habitante des lieux, qui était la petite fille de la femme qui a servi de modèle à Boldini, était partie vivre dans le sud de la France avant la seconde guerre mondiale. Après avoir fermé l’appartement à clé, elle n’y revint plus jamais.

Cette femme vient de décéder, à l’âge de 91 ans. Cela paraît étonnant à première vue, mais elle avait payé pendant 70 ans toutes les charges de cet appartement. Le tableau découvert représente une très belle femme, Marthe de Florian, peinte dans une robe du soir en mousseline rose pâle. Les experts, qui ont pris connaissance des nombreux documents découverts dans l’appartement, ont pu dresser la personnalité de madame de Florian, actrice de théâtre remarquablement belle, et qui devait être ce qu’on appelait à l’époque « une demi-mondaine » ou une « cocotte ». Un spécialiste s’en est fait l’écho : « Elle recevait de nombreux admirateurs dans cet appartement, et elle classait les lettres d’amour ».

On a également pu y retrouver des cartes de visite d’hommes politiques de l’époque, comme Clemenceau, Waldeck-Rousseau, Doumergue ou Deschanel. Marc Ottavi, un expert consulté, a par ailleurs effacé les derniers doutes quant à l’authenticité du tableau de Boldini : « Aucun livre de référence consacré au peintre ne faisait mention de cette œuvre, qui n’avait jamais été exposée, mais nous avons fini par trouver une mention de ce tableau. Il a été peint en 1898, lorsque madame de Florian fut âgée de 24 ans, dans un livre publié en 1951 par la veuve du peintre ». De l’avis de Marc Ottavi, « l’amateur qui a fait l’acquisition de ce tableau en a payé le prix de la passion. Il était particulièrement intéressé ».

Photo ci-dessus : Le tableau de Giovanni Boldini, vendu à l’espace Drouot pour 2,1 millions d’euros.

Photos ci-dessous : clichés pris de l’appartement.

Un trésor découvert dans un appartement parisien inoccupé depuis plus de 70 ans Un trésor découvert dans un appartement parisien inoccupé depuis plus de 70 ans

Un trésor découvert dans un appartement parisien inoccupé depuis plus de 70 ans – OrSériE – Le journal du Beau & du Bien-être.

Cet article, publié dans Culture et Patrimoine, Cultures de l'imaginaire, France, Jeux de rôles, Loisirs en costume, Steampunk, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s