[France – Justice] VICTIMES OMNIUM LE GAN

La Cour de Cassation a reconnu en juin 2010 la valeur contractuelle de plaquettes publicitaires et autres éléments sur lesquels est écrit « document non contractuel » ayant eu une influence sur le consentement de l’acquéreur .

Gardez donc bien toutes les plaquettes que vous a donné le Conseiller OMNIUM FINANCE qui vous a démarché.
En cas de malfaçons, d’engagements non tenus (exemple : portail d’entrée de votre résidence en panne 9 mois sur 12), ces plaquettes ont une valeur juridique et donc opposables dans tous procès.

Bien à vous – Dominique JAMNET

Cet article, publié dans Capitalisme Multinationales Banksters, Economie sociale, France, Justice & Droits de l'Homme, Lobbies et industries mafieuses, Management Marketing, Militance, Pratique et Tutoriels, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour [France – Justice] VICTIMES OMNIUM LE GAN

  1. Meredit dit :

    Complément d’infos en direct du Groupe Facebook des victimes d’Omnium :

    Mail reçu par le site DIRECTGESTION.COM de la part d’OMNIUM FINANCE suite à nos commentaires sur le site DIRECTGESTION

    Mail reçu par Omnium Finance hier après midi.

    Nous avons pris connaissance des différents commentaires ayant fait suite à la publication par vos soins d’un sujet sur la tenue prochaine d’une manifestation de la société Stellium, filiale du Groupe OmniumFinance.

    Dans cette discussion, se succèdent des messages assez disparates,parfois agressifs, toujours riches en amalgames autour de sujets dont la grande majorité ne concerne pas notre entreprise.

    Par ailleurs, nous constatons que notre Groupe est très fortement critiqué, ce qui n’est en soi qu’une saine conséquence de la liberté d’expression. Mais cela se fait, avec l’assentiment tacite de vos équipes, dans des termes relevant de la diffamation : « escrocs », «arnaques », « escroquerie organisée », « la place de ces gens est enprison », …. Ces propos portent clairement atteinte à l’image de notre Groupe et à celle de ses filiales.

    Omnium Finance n’est ni le GAN, ni CICG-Jyloge, ni Urbania, ni Tagerim et vous comprendrez aisément que nous ne pouvons répondre de quoi que ce soit au nom de ces sociétés. Par ailleurs, notre entreprise ni aucun de ses dirigeants n’a été mis en cause par la justice sur des termes relevant de la manœuvre trompeuse ou du mensonge.

    Face aux discours de votre forum, notre volonté est bien de rechercher l’apaisement. A nos yeux, intervenir « en direct » avec ce discours risquerait d’ajouter de l’huile sur le feu dans des discussions qui portent sur des problématiques pour lesquelles nous ne pouvons agir :rappelons que nous n’avons plus de contrôle sur la société d’administration de biens notamment mise en cause dans ces commentaires depuis plus de 3 ans.

    Aussi, nous apprécierions que cette volonté d’apaisement soit partagée par directgestion.com. Il nous paraît en effet assez peu opportun de ne pas inviter certains investisseurs à des propos plus corrects à notre endroit, qui plus est de manière non anonyme pour certains, et d’inciter à la manifestation au cours de l’un des évènements d’une société qui n’a aucun levier, et sachez que nous en sommes navrés, pour faire évoluer dans un sens ou un autre la situation parfois délicate de ces investisseurs.

    Nous sommes à votre disposition pour échanger sur le sujet et abouti rensemble à faire que cette discussion reprenne une forme plus convenable.

    Dans cette attente, recevez nos salutations respectueuses,

    L’équipe d’Omnium Finance en clair

    Ma réponse :

    OMNIUM FINANCE n’est ni Le GAN, ni JYLOGE, NI CICG, NI TAGERIM.
    Elle représente pourtant à nos yeux tout cet ensemble. Il faudrait plutôt aussi parler de OMNIUM GESTION, filiale de OMNIUM FINANCE par qui les problèmes ont commencé, et se sont de plus en plus amplifiés.
    Dire que personne dans votre Entreprise n’a côtoyé la justice est faux : pour aujourd’hui une garde à vue et une mise en examen de dirigeant, et de nombreuses perquisitions. Pour demain nous ne savons pas encore. Il faut en rester à des faux en écriture (faux baux, et récemment des baux tournants suivis de très près par toutes les Cellules spécialisées des Impôts, les boeufs carottes). Reste le SRPJ de Toulouse, M. le Juge Guichard, et le nombre impressionnant d’Avocats des investisseurs. D’accord pour l’apaisement, mais où est notre argent à ce jour ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s