[France – Politique] Woerth devant la haute cour de justice ? – AgoraVox le média citoyen

Voilà une nouvelle qui va en secouer plus d’un mais qui, à la vérité, ne me fait pas plaisir. L’Immaculé Eric pourrait passer devant la Haute Cour de justice. Il s’agit de l’affaire de l’hippodrome. Vous trouverez ici un rappel de cette affaire.

C’est Corinne Lepage qui avait fait une demande auprès de la justice afin que Woerth passât davant la Haute Cour de justice. On apprend aujourd’hui que cette demande a déclenché une demande d’enquête de la part de Nadal, celui qui avait demandé des juges d’instructions à Courroye un mois avant qu’il ne fût dessaisi des dossiers Bettencourt. Le MondeDemande d’enquête sur Eric Woerth à la Cour de justice
Le procureur général de la Cour de cassation a demandé, mardi 16 novembre, une enquête pour « favoritisme et prise illégale d’intérêts » sur Eric Woerth à la Cour de justice de la République (CJR) au sujet de la vente d’un terrain à Compiègne lorsqu’il était ministre du budget. L’annonce a été faite par Jean-Louis Nadal, au lendemain du départ d’Eric Woerth du gouvernement.
La commission des requêtes de la CJR a été saisie pour un examen juridique, après quoi une instruction devrait être menée par la Cour, seule juridiction habilitée à juger les délits commis par des ministres dans l’exercice de leurs fonctions. L’avocat d’Eric Woerth, Jean-Yves Leborgne, a dit mardi qu’il contestait toute malversation. « Il faut que l’opinion sache qu’il ne s’agit pas de soupçons mais d’une volonté d’approfondissement sur les conditions de la vente », a-t-il déclaré.
Le NouvelObs complète par ceci fort intéressant : Des « indices de favoritisme »
Dans un communiqué diffusé aux agences de presse, Jean-Louis Nadal explique avoir reçu le 21 octobre, de François Baroin, ministre du Budget, « copie du complet dossier de la cession de l’Hippodrome du Putois ».
Or « l’analyse de l’ensemble des documents ainsi communiqués fait apparaître que les conditions de la vente d’une partie de la forêt domaniale de Compiègne effectuée par Monsieur Eric Woerth, alors ministre du Budget, au profit de la société des courses de Compiègne, seraient susceptibles de constituer des indices d’atteintes aux règles régissant la liberté d’accès et l’égalité des candidats dans les marchés publics et les délégations de service public (délit dit de favoritisme) », selon le communiqué.
L’examen de ces pièces, ajoute-t-il, « met également en évidence la nécessité de faire vérifier, au regard des dispositions du Code pénal relatives à la prise illégale d’intérêts, l’existence ou l’absence de liens d’intérêts entre le ministre du Budget et les bénéficiaires de cette vente ».
Rappelons que la Vox umpi déclarait que l’on poursuivait Woerth de sa vindicte à cause de l’affaire des retraites et qu’une fois celui-ci passé et la loi votée (ce qui fut fait en un éclair et qui était sans risque – quelle mascarade – car l’UMP a la majorité absolue) son innocence éclaterait au grand jour. Sarkozy qui, comme son fils qui soutenait à mort Martinon, soutenait à mort Woerth avant de le mettre à mort. Il l’a viré. On a lu ici ou là que cela lui permettait de redevenir député (et que son suppléant retourne à son poste au Crédit Agricole, vous vous souvenez du prêt avec fausse déclaration de revenus de l’Immaculé) et par la même occasion de bénéficier de l’immunité parlementaire.
Voilà donc, le plus qu’honnête, celui qui ment jamais, va devoir s’expliquer. Si d’aventure il se retrouvait, pour cette affaire-là, car il en reste bien d’autres (le financement de la campagne de Nicolas Sarkozy, les jeux en ligne, l’immobilité dans les affaires Wildenstein et la complaisance possible dans l’affaire César, son intervention pour l’Hôtel de la monnaie, son intervention dans le mécanisme de la retraite des conseillers généraux dont il fait partie comme bénéficiaire, de son département, …) devant cette haute cour de justice, ce n’est pas forcément une bonne nouvelle. Cette Haute cour est composée de parlementaires en majorité (sur 15 membres 6 députés et 6 sénateurs) et la majorité des parlementaires est UMP. On a vu comment l’Assemblée nationale répond à la justice quand elle s’intéresse à l’affaire Karachi, ou comment l’UMP président du Conseil Constitutionnel répond quand on lui demande pourquoi les comptes de Balladur ont été validés malgré un rapport contraire, ou comment cette même Cour de justice de la république juge Pasqua quand la justice ordinaire le condamne pour les mêmes faits. Voyons aussi ceci : sur les 6 députés de cette haute cour, 3 sont UMP, 1 NC et 2 PS. Et cerise sur le gâteau Marie-Anne Montchamp, nouveau ministre (nouvelle ?). Cela ne peut que nous inquiéter. Mais cela peut avoir un avantage fragiliser la position de Woerth et rendre la justice ordinaire un peu plus percutante dans ses recherches, plus percutante en tout cas que ne le fut le procureur Courroye. Et si des faits, déjà connus mais occultés par l’UMP, une certaine partie de la justice, certains journalistes, venaient au grand jour, les mensonges révélés ici démonteraient que l’on ne peut plus croire dans les paroles et les dénégations de l’Immaculé Eric. Cela démontre de toutes façons qu’il y a des éléments suffisants pour interroger Woerth et casse les thuriféraires de ce pouvoir dans leur argumentation que tout est ragots et haine.
Soyons vigilants et attendons la suite.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Si vous êtes intéressés par les textes ci-dessous, vous pouvez les retrouver en cliquant sur les liens et ce totalement gratuitement car il est hors de question que je touche un Kopek sur le dos de la Sarkozye qui, étant le règne du bling bling et de l’argent roi et corrupteur, sera combattue par son contraire : la gratuité (ou en compensation faire un don à Agoravox ou vous abonnez à Médiapart). Pour simple information, si vous êtes sur iPhone ou iPad, sans flash, en haut de la page dans le bandeau vous pouvez télécharger les textes en pdf, et pour tous les diffuser le plus possible autour de vous. Pour le télécharger il y a une flèche verte dirigée vers le bas dans le bandeau. Il faut vous inscrire à Issuu ce qui permet aussi de télécharger tous les textes nombreux et intéressants de ce site. Sinon vous pouvez toujours vous désinscrire ensuite. Si tout cela vous gêne je pourrais vous les envoyer par e-mail (imhotep.forumlogos@free.fr)). Le texte sur Woerth est régulièrement mis à jour (aujourd’hui 5é version) :
N’oublions jamais :
  • l’affaire Karachi
  • l’affaire GDF
  • l’affaire Tapie
  • l’affaire Clearstream
  • l’affaire Bettencourt
  • l’affaire Wildenstein
  • l’affaire de Compiègne
  • l’affaire Peugeot
  • l’affaire de la Jatte
  • la proposition de loi sur la déchéance de la nationalité française et son extension
  • l’affaire de la rémunération illégale de septembre au 31 décembre 2007
  • la circulaire Hortefeux
  • l’affaire des sondages
  • les classements du parquet
  • l’affaire de l’espionage par le contrespionnage des journalistes
Sarkozya delenda est !

Woerth devant la haute cour de justice ? – AgoraVox le média citoyen.

Cet article, publié dans Activisme & Dissidence, Capitalisme Multinationales Banksters, Centralisme démocratique, Corruption, Ethique, France, Justice & Droits de l'Homme, Lobbies et industries mafieuses, Militance, Nouvel Ordre Mondial, Paradis fiscaux, Politique, Syndicalisme, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s