[France – Banksters] BANQUE SOLIDAIRE DE QUI ?

BANQUE SOLIDAIRE DE QUI?

par Bob Solo, dimanche 5 décembre 2010, 20:33

Bonjour.

J’aimerais voir traité un sujet par de vrais journalistes, ce que je ne suis pas.

Tout commence avec mon intérêt pour le Crédit Coopératif (CC). Voulant changer de banque, il me semble que ce soit la seule qui propose une certaine « éthique ». Vérification faite, je n’en trouve pas d’autre.

Puis je trouve ce compte-rendu sur une page facebook du CC :

http://www.facebook.com/CreditCooperatif?v=wall&ref=ts#!/notes/credit-cooperatif/mimetisme-ou-biodiversite-lutile-impertinence-de-leconomie-sociale-et-solidaired/163343827036118

A partir de là, plusieurs informations se recoupent et me donnent une très bizarre impression :

1 La présence de Nicole Notat à cette 30ème Rencontre Nationale du Crédit Coopératif.

Voici ce que les administrateurs de la page facebook m’en disent : « Nicole Notat était effectivement l’une des intervenantes pendant le débat de notre dernière Rencontre Nationale. Dans le cadre de notre société de gestion de fonds, Ecofi Investissements, nous utilisons par ailleurs les services de l’agence de notation extra financière VIGEO qu’elle préside, pour l’analyse des investissements socialement responsables. » Le nom de Nicole Notat m’a interpellé car j’avais lu peu avant qu’elle venait d’être nommée en novembre 2010 présidente du club Le Siècle, dont on a entendu parler récemment grâce au cinéaste Pierre Carles (voir le film « Fin de Concession »).

2 Également, en clôture de la Rencontre, la présence d’Henri Guaino, conseiller spécial de N. Sarkozy. Guaino, pour nous parler d’économie solidaire???

3 Le lien entre le CC et le groupe BPCE, que j’avoue avoir du mal à comprendre. « BPCE » pour Banque Populaire Caisse d’Épargne, puisque les deux banques ont fusionné en juin 2009, devenant ainsi le 2ème groupe bancaire français. Mais je sais par contre que le BPCE fait partie des 11 banques condamnées en septembre 2010 pour entente illégale. C’est d’ailleurs le BPCE qui écope de la plus lourde amende. (http://www.capital.fr/finances-perso/actualites/onze-banques-sanctionnees-pour-entente-illegale-sur-les-tarifs-des-cheques-531127)

4 Le fait que le BPCE soit dirigé par François Pérol, autre proche de N. Sarkozy, conseiller de celui-ci jusqu’à la veille de prendre ses fonctions à la tête du BPCE.  (En mai 2007, il est nommé secrétaire général adjoint de la présidence de la République française, où il devient le « grand architecte du programme économique de Nicolas Sarkozy », accueillant dans son bureau les grands patrons français.)

Voici se qu’on peut lire à ce sujet sur Wikipédia :

« Les rumeurs qui précèdent son arrivée à la direction du nouveau groupe bancaire, engendrent fin février 2009 des suspicions de pantouflage du fait de son intervention dans cette fusion…

« Nicolas Sarkozy, président de la République, annonce que la commission de déontologie de la fonction publique a été consultée et qu’elle s’est prononcée favorablement alors qu’elle n’a pas été saisie..!

«Suivent deux plaintes d’associations pour prise illégale d’intérêts qui aboutissent, le 1er septembre 2009, à un classement sans suite…

« Le 26 février 2009, la Caisse d’Épargne et la Banque Populaire entérinent l’arrivée de François Pérol à leur tête, celui-ci quittant le jour même ses fonctions à l’Élysée.

« Il devient aussi président du conseil de surveillance de Natixis le 6 mars 2009 (banque d’affaires – là on est assez loin de l’économie solidaire).

Sa rémunération totale à la tête des deux groupes est de 550 000 Euros par an, sans bonus en 2009. C’est exactement la même rémunération que celle de son prédécesseur. Le conseil de surveillance de la BPCE a décidé de fixer une part variable correspondant à un maximum de 200% de son salaire fixe (soit 1 100 000 €) en fonction des résultats obtenus ».

De plus, Pérol prend le 1er septembre 2009 la vice-présidence de la Fédération bancaire française.

Et il est fait chevalier de la Légion d’Honneur le 14 juillet 2010.

Pour finir, l’article que je viens de lire sur Médiapart concernant le rôle de Pérol dans le dossier du Livret A. J’y découvre donc que Pérol, en plus d’être un fameux cumulard est aussi un lobbyiste pour le moins « actif ».

En fait, il est tout simplement le patron du lobby des banques en France.

Suite à tout ceci j’ai renoncé à ouvrir un compte au CC (je ne suis pourtant pas satisfait de rester au Crédit Mutuel, ma banque actuelle, elle aussi condamnée en 2010 et de plus récidiviste puisque déjà condamnée en 2002). Je trouve assez choquant que de tels personnages soient associés de près ou de loin à un projet « d’économie sociale et solidaire. »

Mais voilà, je ne suis pas journaliste, je ne parviens pas à aller plus loin et à savoir si le Crédit Coopératif est malgré tout ça vraiment la « banque propre » qu’elle prétend être. Ce n’est pas que je sois devenu paranoïaque mais on sait tous et toutes qu’on vit très loin du pays des bisounnours. J’aimerais beaucoup en savoir plus. J’ai envoyé un copié collé de ce texte à plusieurs rédactions de presse ce matin.

Si parmi vous quelqu’un a plus d’infos que moi…

 

L’article original de l’auteur :

BANQUE SOLIDAIRE DE QUI?.

Cet article, publié dans Activisme & Dissidence, Capitalisme Multinationales Banksters, Centralisme démocratique, Corruption, Economie sociale, Engagement & citoyenneté, Ethique, Europe, France, Justice & Droits de l'Homme, Lobbies et industries mafieuses, Militance, Paradis fiscaux, Politique, Pollution, Pratique et Tutoriels, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s