[Cultures de l’Imaginaire] Critique de film : Ultramarines

Ultramarines, le film que tous les fans et hobbiistes de l’Adeptus Astartes attendaient. Alors c’est sombre, mais pas trop, c’est gore et bourrin, mais pas trop non plus, c’est gothique, un peu, et le plus important, il y a des Spaces Marines, enfin, quelques uns. Bon franchement, autant le dire tout de suite, je suis resté un peu sur ma faim, c’est vrai quoi, normalement « dans le 41e millénaire, il n’y a que la guerre », et quand on connaît un peu le hobby GW et l’univers de WH40k, c’est presque légitimement que l’on s’attend à voir débouler des hordes de xenos, des légions de démons, et des compagnies entières (j’irais pas jusqu’au chapitre) de Spaces Marines. Ouais, sauf que là, on est loin d’avoir les 2000 points moyens d’une armée sur la table, pour le coup il faudra se contenter d’une quinzaine de marines tout au plus, à savoir une escouade tactique, un médic, un capitaine, un chapelain, et un land speeder.

[Animation] Ultramarines – Deus PsyKhanAsylum.

Cet article a été publié dans Culture et Patrimoine, Cultures de l'imaginaire, Jeux de rôles, Science Fiction, Steampunk. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s