[France Nucléaire] Le scandale sanitaire continue en Île-de-France

Le Commissariat à l’Énergie Atomique (CEA) est responsable d’une grave contamination radioactive qui touche deux communes d’Ile-de-France depuis le printemps 2010. En cause, un dispositif contaminé au tritium, que le CEA a envoyé, par erreur, successivement à deux de ses sous-traitants, la société 2M Process à Saint-Maur-des-Fossés (Val de Marne) et la société Études et Diffusion à Bondoufle (Essonne).

Le Réseau « Sortir du nucléaire », qui a révélé ce scandale, continue à suivre cette affaire et aide à la mobilisation sur place. Un collectif de riverains et un collectif de militants sont en train de se constituer et des plaintes contre le CEA ont été déposées.

Cet article, publié dans Activisme & Dissidence, Centralisme démocratique, Ecologie, Energies & technologies, Engagement & citoyenneté, Ethique, Europe, France, Lobbies et industries mafieuses, Militance, Nucléaire, Politique, Pollution, Sciences sans conscience, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s