[Veille antifasciste] France : Un élu UMP démissionne et dénonce « la République d’un despote et les idées d’un parti fascisant »

Maurad Goual, adjoint de la mairie du 5e secteur de Marseille a remis sa démission dans une lettre adressée au maire UMP  Jean-Claude Gaudin et au chef de l’Etat, Nicolas Sarkozy.

Pourquoi?

« Je renonce à servir la République d’un despote et les idées d’un parti fascisant. Vous avez fait de la France un laboratoire populiste. L’islam et les musulmans de France ne sont pas tels que vous les décrivez dans votre course effrénée à l’électorat du Front national », écrit cet élu local dans son courrier repris par le Parisien.fr.

Maurad Goual précise que sa démission sera effective le 1er janvier pour « assurer la transition ».

L’élu souhaite créer son propre parti: « l’Union des minorités de la patrie (UMP) ».

De son côté, le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin a indiqué qu’il « prendrait acte de la démission sans autre commentaire ».

Récemment, Amine Benalia-Brouch, l’auvergnat au coeur du dérapage du ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, en 2009, avait également annoncé sa démission de l’UMP.

D’autres militants et élus UMP vont-ils démissionner?

Un élu UMP démissionne et dénonce « la République d’un despote et les idées d’un parti fascisant » – pierre-alain sur LePost.fr.

Cet article, publié dans Activisme & Dissidence, Centralisme démocratique, criminalisation du militantisme, Engagement & citoyenneté, Ethique, Europe, France, Militance, Politique, Veille antifasciste, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s