Un commentaire pour [France Sarkozyste] Appel au boycott de Lipton : «On veut sauvegarder nos emplois»

  1. Blog identitaire dit :

    Bien embêtant cette histoire… Voyons..
    a) La logique veut qu’une société puisse produire ou elle le souhaite et fermer tout site non rentable.
    b) une multinationale n’a pas pour but, ni par idéologie d’être nationale et de mettre en avant le fait de produire dans un pays pour que ses citoyens soient en « plein-emploi».
    – une multinationale « utilise » la main d’œuvre la moins contestataire et la moins chère de tous pays.
    c) Dans le cas présent « l’éléphant » à accepté avec empressement (à l’époque) la venue de « Sir Lipton » (c’est du Kipling cette histoire..) sauf que les « sauvages » sont de la CGT.
    d) Problématique n°1 : La France n’a pas encore remis au musée « l’internationale » (Qui est le pendant politique communiste de ce qu’est la mondialisation pour les capitalistes des fonds de pensions)
    Résultats: Lipton Finance : 1 point / Cgt 1 point !

    Raisons d’un aboutissement aussi nul :
    Le syndicalisme est la raison première de tous acteur, quel qu’il soit (Cadre, Ouvrier) de façon a faire contrepoids des appétits insatiables de la finance: Les actionnaires n’ont cure des considérations sur la la personne, de l’environnement et de l’animal.

    Lieu: Géographiquement avantagée, la France au climat tempérée fait partie de ces pays qui sont suffisamment démocratiques pour ne pas lutter férocement contre les excès des corporatismes, manipulations partisanes et autres joies de la liberté … et tant mieux !

    La dictature du « droit acquis »: – Dans le « ras le bol » d’Unilever de discuter avec l’internationale du sabotage permanent, son idéologie d’un autre siècle et sa totale méconnaissance des rouages internationaux fait que la discussion est arrivée à terme : Gardez votre état d’esprit, vos droits vos manifestations et drapeaux rouges ! Nous (Unilever) on vous salue ! Bye
    Les traîtres : Le patronat, les corporations, les « Mes-droits-acquis »
    – Le patronat à trahi le tricolore en important un groupe ethnique corvéable qui jamais ne s’intégrera (Giscard, Faye etc)
    – Les corporations (De l’artisanat à la médecine sans oublier les magistrats et l’enseignement) ont bloqué la créativité entrepreneuriale pour protéger leurs pré-carrés en instituant des numerus-clausus.
    – Le patronat encore, achève la nation en délocalisant la main d’œuvre, apportant machines et savoir-faire dans des lieux ou le seul crédo est celui d’amasser le plus d’or possible, sans éthique mais dont les dirigeants se réclament encore de la même idéologie que celle mise en avant par la CGT et ses infernaux «mes-droits-acquis»

    Mais que faire? – Voter Marine … sa sortie de L’Euro, fermeture des frontières? Ridicule ! D’un autre âge et même l’extrême droite Européenne rigole de cette démagogie pour Cégétiste devenu Frontiste.
    – Déclarer le boycott d’Unilever ? – Celui qui à lancé cette idée à un cerveau de crevette – (Nota : les crevettes ont le tube digestif dans la tête … donc la M….)
    – Occuper l’usine, détruire l’outil, chantage à l’environnement … du n’importe quoi de Nuls!

    Seul le peuple Gaulois à la solution: Le travail, l’unité continentale de l’Atlantique à Vladivostok, la famille éduquée et ouverte a la grande Europe et enfin le respect de notre région : la France des Gaules.
    Unilever dans une situation d’unité nationale, d’un même peuple uni et créateur n’oserait quitter ces lieux. Unilever à malheureusement raison … Pourquoi nourrir un mélange d’immigrés, de G. Marchais horripilants alors qu’il suffit de s’adresser à un pays encore Communiste pour trouver la discipline et l’unité d’un peuple décidé à en faire le premier du monde : la Chine

    La solution pour maintenir l’éléphant existe pourtant: Mais il faudrait un vrai patron, gaulois dont la sauvegarde de ses compatriotes passerait au dessus des difficultés des conflits legaux et opérations commandos qui seraient nécessaires au maintient du tricolore au sommet de l’usine.
    Et ne me dites pas que c’est impossible – voir le cas d’Ethical Café ou de Caps-Cup qui brisent les monopoles de nespresso. (Sur les capsules de café compatibles)
    Mais pour ça il faut des grosses C… et les «Mes-droits-acquis» ne savent qu’aboyer entre deux ponts de RTT !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s