[Spiritualités & Traditions] Inde : une tribu obtient des droits sans précédent sur une réserve de tigres – Survival International

De jeunes garçons soliga jouent dans une clairière des forêts de la réserve de Biligirangan.
De jeunes garçons soliga jouent dans une clairière des forêts de la réserve de Biligirangan.
© Shrenik Sadalgi/Survival

Une tribu indienne a remporté une victoire sans précédent en obtenant la reconnaissance du droit d’usage de son territoire ancestral – en dépit du fait qu’il se trouve au sein d’une réserve de tigres, le sanctuaire de Rangaswani Temple.

En 1974, le gouvernement indien avait expulsé les membres de la tribu soliga de leur territoire situé dans les montagnes de Biligirirangan, dans l’Etat du Karnata, pour protéger la faune sauvage.

Mais aujourd’hui les droits des Soliga à collecter, utiliser et commercialiser les ressources forestières du sanctuaire ont été formellement reconnus.

Cette décision sans précédent fait suite à plus de 30 ans de débats sur la manière de concilier les droits des peuples indigènes de l’Etat du Karnataka avec la préservation de l’environnement. Il met fin à leurs craintes d’être expulsés et de ne plus pouvoir chasser et cultiver.

Il n’y a pas si longtemps, en janvier dernier, 1 500 Soliga pensaient qu’ils allaient être expulsés de leur territoire alors que le sanctuaire venait d’être reclassifié en tant que réserve de tigres destinée à ‘protéger’ une trentaine de félins.

Les Soliga qui estimaient que l’expulsion n’était pas une solution avaient demandé au ministre de l’Environnement de leur ‘donner du poison’ plutôt que de les forcer à partir : ‘Nous sommes ceux qui avons veillé sur les tigres. Si vous nous expulsez, les tigres ne survivront pas’.

Un Soliga rend un culte à l'un des 487 sites sacrés de la réserve de Biligirangan.
Un Soliga rend un culte à l’un des 487 sites sacrés de la réserve de Biligirangan.
© Atree/Survival

Conformément à la législation sur les forêts (Forest Rights Act), les Soliga jouiront désormais du droit d’utiliser et de protéger 60% de la réserve, y compris certaines parties centrales.

Les Soliga sont en train d’élaborer avec les autorités de l’Etat de Karnataka un projet de gestion de la réserve de tigres en utilisant leur savoir traditionnel.

Environ 20 000 Soliga vivent dans l’Etat du Karnataka ; ils sont étroitement liés aux montagnes de Biligirirangan depuis des générations.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd’hui : ‘Le gouvernement indien commence à réaliser que les peuples indigènes sont de loin les meilleurs écologistes. Si seulement le reste du monde pouvait également en prendre conscience! Expulser les peuples indigènes de leur terre ancestrale au nom de la ‘conservation’ n’est pas seulement illégal mais destructeur : les conséquences en sont aussi désastreuses pour eux que pour l’environnement local et la faune sauvage’.

Inde : une tribu obtient des droits sans précédent sur une réserve de tigres – Survival International.

Publicités
Cet article, publié dans Agriculture Biodiversité, Ecologie, Militance, Spiritualité & Traditions, Spiritualités autochtones, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s