[Mondialisation – Nucléaire] Areva doit installer 6 réacteurs EPR en Inde

St Laurent Blangy, Le mercredi 23 novembre 2011 – COMMUNIQUE DE PRESSE

Société française de développement nucléaire civil, détenue majoritairement par l’État français, Areva doit installer six réacteurs EPR (deux en 2012 pour mise en service en 2017-2018 puis quatre optionnels) d’une puissance de 1650 MW chacun, en Inde de l’Ouest, à Jaitapur (État de Maharashtra). Ces six réacteurs seront construits sur une zone non seulement réputée sismique (trois failles tectoniques, selon Greenpeace), mais encore considérée comme l’un des dix points chauds mondiaux de biodiversité selon Conservation International.

Outre le fait que l’Inde ne dispose pas d’autorité de contrôle indépendante des installations nucléaires, la technologie EPR (eau pressurisée) d’Areva n’a pas encore été éprouvée en fonctionnement, et les experts français de l’Autorité de sûreté nucléaire pointent régulièrement ses insuffisances.

De plus, ce projet s’inscrit contre les populations locales : plusieurs milliers de personnes dont nombre de paysans et pêcheurs sont menacés d’expulsion ou d’expropriation. Une lutte est organisée sur place contre ce projet, l’un des slogans est « Areva go home ! ».

Les Associations pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne, sont au cœur des questions de souveraineté alimentaire, des questions environnementales, de solidarité, de travail équitable. Elles appartiennent plus largement à un mouvement mondial de transformation agricole, voire sociétale.

Pour mémoire, les principes 2, 3, et 10 de l’Agriculture paysanne nous enjoignent à rejeter ce projet :

  • Article 2 : Être solidaire des paysans des autres régions d’Europe et du Monde.
  • Article 3 : Respecter la nature.
  • Article 10 : Raisonner toujours à long terme et de manière globale.

Parce qu’il s’agit d’un projet français, dont les Français sans doute ne voudraient pas, Parce que Français, Indiens ou Japonais, nous partageons le même jardin, unique, fragile, et nourricier, et qu’il incombe à tous de le préserver et d’en garantir la fertilité, puis de le transmettre,

Parce qu’il s’agit d’une énergie dépassée et inconséquente, et désormais gérée avec inconséquence,

Parce que les populations locales sont ignorées et dépossédées (par les violences politique et policière) de leur voix, de leurs terres, de leur moyen de subsistance, de leur souveraineté,

Nous, Amapiens du Nord-Pas-Calais, apportons notre soutien à l’opposition légitime des populations de Jaitapur, et appelons la société Areva et les gouvernements français et indien à renoncer à ce projet. Nous appelons également les potentiels partenaires financiers d’Areva à ne pas s’engager dans ce projet : notamment les banques BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Gérénale, HSBC, JP MorganChase, Deutsche Bank, Santander, Citigroup et Standard Chartered.

A noter que le contribuable français pourrait être impliqué comme soutien de ce projet, via la Coface mandatée par l’État français dans le cadre d’une garantie publique à l’exportation.

L’énergie nucléaire civile ou militaire est une erreur historique du développement technique et économique, erreur tragique dont le Japon a fortement payé le prix, et qu’il est temps de réparer en l’abandonnant définitivement. Elle est désormais disqualifiée pour garantir à l’humanité un avenir énergétique sans risque. Elle est une menace, elle doit donc disparaître, et Areva doit donc non seulement se retirer de Jaitapur, mais abandonner également ses divers projets en cours dont celui de Flamanville dont le coût est estimé désormais à 6 milliards d’euros ou encore celui de Olkiluoto en Finlande. Fin de partie.

Dans cette opposition, l’Association régionale des Amap du Nord-Pas-de-Calais a reçu le soutien du Collectif Nord-Pas-de-Calais pour la sortie du nucléaire, de Greenpeace, de Sortir du Nucléaire, et la cosignature de Jaitapur Speaks, groupe local de résistance au projet.

L’Association des AMAP du Nord-Pas-de-Calais

Contact presse : Grégory Delannoy – 03.21.65.59.87

Pour participer à la mobilisation, vous pouvez :

signer la pétition :

www.greenpeace.org/india/en/What-We-Do/Nuclear-Unsafe/show-your-support-for-the-people-of-jaitapur/

Les Amap du Nord-Pas-de-Calais soutiennent les paysans indiens de Jaitapur – Les AMAP en région Nord Pas-de-Calais.

Cet article, publié dans Agriculture Biodiversité, Alimentation Santé, ANDRA, AREVA, Consommation responsable, Ecologie, Ecologie politique, Engagement & citoyenneté, Ethique, France, France Sarkozyste, Inde, Info Censurée, Justice & Droits de l'Homme, Lobbies et industries mafieuses, Militance, Mondialisation, Nucléaire, Politique, Pollution, Végétarisme, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s