[Europe – Démocraties] Hongrie : la Commission attaque, Orban contre-attaque

Jose Manuel Barroso, Président de la Commission européenne, a lancé hier une série de trois procédures d’infraction à l’encontre de la Hongrie. La Commission attaque avant tout le gouvernement hongrois sur un terrain technique, en l’accusant de menacer l’indépendance de sa banque centrale, de ne pas respecter la protection des données, et de contrevenir à une directive européenne sur la non-discrimination pour des raisons d’âge ou de genre, en baissant l’âge de la retraite des juges. De plus, au lieu des deux mois qui devraient lui être donnés pour se défendre, la Commission a décidé de n’accorder qu’un mois à M. Orban, Chef du gouvernement hongrois, pour se justifier. Ce dernier se présentera aujourd’hui, mercredi 18 janvier, devant le Parlement européen afin de proposer une première explication. Il déjà fait le dos rond face à l’Union européenne à travers une interview accordée ce matin au journal allemand Bild. Les Libéraux, les Verts et les Sociaux-démocrates du Parlement européen appellent quant à eux à agir au nom d’impératifs démocratiques, visant avant tout la loi hongroise sur les médias qui fait polémique. Le Groupe Spinelli a publié une pétition, consultable en cliquant ici, que nous vous invitons à signer, à l’instar du Président du ME-F et Député européen, Jean-Marie Cavada.

Cet article, publié dans Militance, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s