[Europe – OGM] La Hongrie entre en croisade contre les lobbies semenciers

Hongrie Détruit tous les champs de Monsanto de maïs OGM
10 février 2012

La Hongrie a pris une position audacieuse contre le géant de la biotechnologie Monsanto et la modification génétique en détruisant 1000 hectares de maïs trouvés qui ont été cultivés avec des semences génétiquement modifiées, en fonction de la Hongrie Secrétaire d’État adjoint du Ministère de Développement Rural Lajos Bognar. Contrairement à de nombreux pays de l’Union européenne, la Hongrie est une nation où les aliments génétiquement modifiés (GM) sont interdites les graines. Dans une position similaire à l’encontre des ingrédients génétiquement modifiés, le Pérou a également adopté une interdiction de 10 ans sur les aliments génétiquement modifiés.

Rapports Planetsave:

Près de 1000 hectares de maïs ont été trouvés à terre avec des semences génétiquement modifiées ont été détruits dans toute la Hongrie, Secrétaire d’État adjoint du Ministère du Développement Rural Bognar Lajos développement dit. Le maïs OGM a été labouré sous, a déclaré Lajos Bognar, mais le pollen ne s’est pas propagé à partir du maïs, at-il ajouté.

Contrairement à plusieurs membres de l’UE, les semences OGM sont interdits en Hongrie. Les contrôles se poursuivront malgré le fait que rechercher les commerçants sont tenus de s’assurer que leurs produits sont sans OGM, Bognar dit.

Au cours de la invesigation, les contrôleurs ont trouvé Pioneer produits Monsanto parmi les graines semées.

La libre circulation des marchandises dans l’UE signifie que les autorités ne seront pas enquêter sur la façon dont les graines sont arrivés en Hongrie, mais ils vont vérifier si les marchandises peuvent être trouvés, Bognar dit. La radio publique régionale a indiqué que les deux plus grandes compagnies semencières internationales productrices sont affectés en la matière et les semences OGM pourraient avoir été semés sur place aux milliers d’hectares dans le pays. La plupart des agriculteurs locaux se sont plaints car ils viennent de découvrir qu’ils ont été dupés en utilisant des semences OGM.

Avec la saison déjà en cours, il est trop tard pour semer de nouvelles graines, donc cette année la récolte a été perdue.

Et pour rendre les choses encore pire pour les agriculteurs, la société qui a distribué les graines dans le comté de Baranya est en liquidation. Par conséquent, si une indemnité est versée par les producteurs de semences internationales, l’argent sera versé principalement aux créanciers de cette société, plutôt que les agriculteurs.

Publicités
Cet article, publié dans Activisme & Dissidence, Agriculture Biodiversité, Alimentation Santé, Amérique du Nord, BASF, Capitalisme Multinationales Banksters, Eau - gestion et ressources, Ecologie, Ecologie politique, Energies & technologies, Engagement & citoyenneté, Ethique, Europe, Info Censurée, Lobbies et industries mafieuses, Militance, Mondialisation, Monsanto, Multinationales, OGM, Pesticides, Politique, Pollution, Protection animale, Sciences sans conscience, Tutoriels militants, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s